Une violente tempête a balayé les régions Sud de la Mauritanie dans la nuit de lundi à mardi, faisant au moins 15 morts et de nombreux blessés, alors que les sans abris se comptent par centaines, une situation rendue encore plus pénible pour les sinistrés en l’absence d’aide d’urgence.

La tempête accompagnée de fortes pluies, a été particulièrement ressentie dans la ville de Boghé (320 km au sud de Nouakchott). Les dégâts sont très importants dans cette ville, située sur la rive mauritanienne du fleuve Sénégal et ses environs et comptant quelque 40.000 habitants.

A Kiffa, dans la région de l’Assaba, de nombreux habitants sont devenus sans toit, la tempête ayant détruit des centaines d’habitations fragiles. Des dizaines de personnes ont été blessées à cause notamment de l’effondrement de leurs habitations en banco (constructions en terre crue).

Les sinistrés se trouvent en situation précaire et quelques rares ONG essayent de leur venir en aide, mais attendent toujours l’arrivée de vivres, de médicaments et de tentes.

C’est l’une des plus violentes tempêtes qui  touchent la Mauritanie, un pays sahélo-saharien au climat aride.

 

Partager

A Propos de l'Auteur

A. Lakhs

Docteur en Relations Internationales

Leave A Reply