Mauritanie : tensions politiques

0

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, à l’occasion de la fête de l’Indépendance le mercredi 28 novembre, a mis l’accent sur sa fermeté vis-à-vis des islamistes.

« Nous nous sommes opposés avec force à ceux qui exploitent l’islam politique pour réaliser leurs visées personnelles douteuses, servir des organisations internationales qui propagent l’anarchie et les idées destructrices », a affirmé le président mauritanien.

Mohammed Ould Abdel Aziz dénonce les « dangers » de l’islam politique et multiplie les mises en garde contre l’influence du parti islamiste Tawassoul.

Depuis les élections législatives, régionales et locales de septembre, le parti Tawassoul et ses sympathisants, qui accusent les dirigeants de despotisme, sont dans le collimateur du pouvoir de Nouakchott.

Malgré les efforts déployés par le régime, la Mauritanie avec les attentats jihadistes et les enlèvements des étrangers, reste un territoire d’insécurité.

Partager

A Propos de l'Auteur

Leave A Reply