RDC: 10 civils tués par des hommes armés à Beni

0

Au moins 10 personnes sont mortes dans une nouvelle attaque dans la nuit de lundi à mardi par des rebelles ougandais du Front démocratique allié (FAD) dans la ville de Mavivi, au nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), ont rapporté des sources militaires.

« Les victimes sont principalement des membres de la famille de l’armée », a déclaré Maka Hazukay, le porte-parole de l’armée dans la région.

Les FAD ont commencé leur campagne de violence en 1996 dans l’ouest de l’Ouganda, en réponse au régime du président ougandais, Yoweri Museveni, mais les actions militaires ont poussé ces personnes à se retirer jusqu’à la frontière avec la RDC, où elles effectuent actuellement de fréquentes incursions en RDC pour le pillage et l’approvisionnement.

Cette région, située dans une zone montagneuse, d’accès difficile, permet aux rebelles de se cacher et d’échapper aux opérations militaires de l’armée congolaise et de la mission de l’ONU, la Monusco, sur le terrain.

Outre la violence de ces groupes, une épidémie d’Ebola a causé dans cette zone le  décès de centaine de personnes.

 

Partager

A Propos de l'Auteur

A. Lakhs

Docteur en Relations Internationales

Leave A Reply