Les investissements chinois au Maroc vont bon train, illustrés par le récent projet annoncé par Nenglian Electronics CO, une entreprise chinoise spécialisée dans les énergies renouvelables et qui, selon son management, a décidé d’investir quelque 500 millions de dollars dans la construction d’une nouvelle station solaire de 300 mégawatts.

Cet investissement de taille sera effectué dans la région de Guelmim Oued Noun, réputée pour sa côte très venteuse. Mais l’éolien n’est apparemment pas ce qui a attiré cette entreprise chinoise.

Nenglian Electronics CO veut en effet tirer bénéfice du fort taux d’ensoleillement dans cette région afin de produire de l’électricité d’origine solaire. La production sera vendue à l’Office National marocain de l’Electricité et de l’Eau potable (ONEE).

Ce dernier se chargera de l’injecter dans le réseau électrique national. L’ONEE bénéficiera pour cela d’un programme de formation pour ses ingénieurs dans le domaine des énergies renouvelables.

Le projet de construction de cette centrale solaire aura par ailleurs un impact positif sur le tissu socio-économique local, sachant qu’au moins 2 000 emplois directs seront créés grâce à cette installation.

Cet investissement dans le domaine de l’énergie solaire intervient quelques semaines seulement après l’accord passé entre les autorités marocaines et un autre grand  opérateur chinois pour construire une ville industrielle dans le nord du Royaume.

Ce projet titanesque qui sera développé progressivement près de la ville de Tanger, sur le Détroit de Gibraltar, est porté par le groupe chinois Haite.

Au bout de 10 ans, la cité industrielle devrait accueillir quelque 200 entreprises chinoises et permettra al création de milliers d’emplois. Il s’agira essentiellement de projets industriels destinés à l’export.

 

 

Share.

About Author

A. Lakhs

Docteur en Relations Internationales

Leave A Reply