Les Etats Unis d’Amérique : l’exercice militaire Flintlock 2019

0

Plus de 2 000 militaires des forces spéciales, venant de plus de 30 pays partenaires africains et occidentaux, participeront à Flintlock 2019 au Burkina Faso et une antenne en Mauritanie, du 18 février au 1er mars 2019, selon un communiqué du Département d’Etat américain.

En plus « du Burkina Faso, il y aura un poste avancé clé en Mauritanie », indiqué le département d’Etat, précisant que ces manœuvres militaires « visent à renforcer la capacité des principaux pays partenaires de la région à lutter contre les organisations extrémistes violentes, à protéger leurs frontières et à assurer la sécurité de leurs populations « .

Les  pays africains participants au Flintlock sont l’Algérie, le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, Cabo Verde, le Tchad, le Ghana, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Mali, la Mauritanie, le Maroc, le Niger, le Nigeria, le Sénégal et la Tunisie.

Du coté des pays occidentaux, on retrouve l’Autriche, la Belgique, la République tchèque, le Danemark, la France, l’Italie, le Japon, les Pays-Bas, la Norvège, la Pologne, le Portugal, l’Espagne, la Suisse, le Royaume-Uni et les États-Unis.

Flintlock est le premier et le plus important exercice annuel des Forces d’opérations spéciales des États-Unis.

 

Partager

A Propos de l'Auteur

Leave A Reply