Mali: au moins 6 militaires tués

0

Au moins 06 militaires ont été tués le mardi 12 mars lorsque leurs véhicules ont sauté sur une mine.

« Dans la matinée du mardi 12 mars 2019, deux véhicules d’escorte FAMa (Forces armées maliennes) ont sauté sur des engins explosifs improvisés (EEI), faisant respectivement deux morts à Dialloubé et quatre morts dans les environs de Hombori, dans la région de Mopti » (centre), a indiqué l’armée malienne sur son site internet.

Malgré la mission des Nations unies au Mali (Minusma), une forte présence militaire française et la création de la force militaire régionale G5-Sahel, les violences jihadistes terroristes persistent dans le pays, avec 237 attaques recensées en 2018, soit 11 de plus qu’en 2017, selon l’ONU.

Par ailleurs, deux soldats français de la force Barkhane ont été blessés dimanche dans l’attaque de leur campement temporaire près de la frontière avec le Niger. Les deux blessés ont été évacués d’urgence vers un hôpital  dans les environs parisiens.

Partager

A Propos de l'Auteur

Leave A Reply