Niger : fermeture de la Cominak (mines)

0

Orano (ex-Areva) confirme la fermeture, début 2020, de la Cominak (Compagnie minière d’Akouta), une filiale nigérienne qui exploite depuis 1978 l’une des mines souterraines d’uranium du groupe à cause de son épuisement et des prix bas de l’uranium.

Selon Orano, cette mine d’uranium au Niger est exploitée depuis 40 ans et elle a dépassé son pic de production. Orano, qui détient 34% du capital de la Cominak, annonce, à cet effet, l’organisation d’une « forme de décroissance ».

En 2018, les pertes de la Cominak sont estimées à près de 26 millions d’euros, contre 24 millions l’année précédente. En 2017, Areva (le groupe a changé de nom pour Orano en janvier 2018) avait pris des mesures drastiques d’économies dans ses filiales nigériennes.

Partager

A Propos de l'Auteur

Samuel Benshimon

Directeur GIC CONSEIL 2001 – Poste actuel (11 ans) Missions de conseil en sûreté, sécurisation des investissements en Afrique, vérifications, protection des assets Analyste Senior : Kroll Société à responsabilité limitée (SRL); 1001-5 000 employés; secteur Sécurité et enquêtes 2000 – 2001 (1 an) Lt Colonel : Israel Defense Forces Administration publique; 10 000 employés; secteur Armée 1979 – 1999 (20 ans)

Leave A Reply