Tchad: ingérence étrangère dans les futures élections

0

Trois diplomates, dont deux européens et un américain en poste au Tchad, ont été convoqués vendredi par le ministère tchadien des affaires étrangères pour leur présence à un meeting d’un parti politique non autorisé, ont indiqué les autorités tchadiennes dans un communiqué officiel.
« Les chargés d’affaires des ambassades des Etats-Unis d’Amérique et de la République Fédérale d’Allemagne, ainsi que le représentant du Bureau diplomatique des Pays-Bas au Tchad, ont été convoqués au ministère des Affaires Etrangères le 07 juin 2019 », indique le communiqué du ministère signé lundi.
Ils ont été convoqués « pour s’expliquer sur leur présence » début juin au meeting d’un parti politique d’opposition non autorisé, le parti des Transformateurs.
« Les explications fournies à cette occasion n’étant pas convaincantes, et cachant mal l’intention d’ingérence flagrante dans les affaires intérieures du Tchad », le ministère rappelle que « le gouvernement ne permet sous aucun prétexte une forme quelquonque d’atteinte à sa souveraineté ».
Samedi, le parti au pouvoir depuis 29 ans au Tchad, le Mouvement patriotique du salut (MPS), avait déjà critiqué des « injonctions étrangèr ». Il réagissait à la publication d’un communiqué de l’Ambassade des Etats-Unis à N’Djamena exhortant les autorités tchadiennes à organiser des élections législatives « crédibles ».
Maintes fois
Depuis 2015, les élections législatives ont été reportées par le pouvoir qui invoque des « raisons de sécurité ».

Partager

A Propos de l'Auteur

Leave A Reply