Your message has been sent, you will be contacted soon

Call Me Now!

Fermer
Accueil » A la une » UEMOA: Le Burkina Faso lance une émission de bons du trésors de 35 milliards de Francs CFA

UEMOA: Le Burkina Faso lance une émission de bons du trésors de 35 milliards de Francs CFA

  • Array

Le gouvernement burkinabé a annoncé vendredi son intention de se financer sur le marché de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) par le biais d’une émission de bons du trésors.

Cette sortie sur le marché financier régional a pour but d’atteindre les 35 milliards de Francs CFA, l’équivalent de 53 millions d’euros. Elle aura une échéance de 6 mois, et se caractérisera par une homogénéité au niveau des bons émis. La valeur nominale de chaque bons du trésors sera équivalente à 1 million de Francs CFA.

L’émission de ces bons du trésor, la troisième du genre pour la seule année 2017, vise à assurer la couverture des besoins de financement à court terme du Trésor public. Le Burkina Faso, enclavé et l’un des pays les plus pauvres du monde, a en effet besoin d’importants moyens financiers afin de redresser son économie, minée par une crise politique et sécuritaire.

Le gouvernement burkinabé s’était vu promettre en décembre 2016 quelque 12,7 milliards d’euros pour financer son plan de développement quinquennal 2016-2020. Les partenaires techniques et financiers dont la Banque Mondiale, le Fonds Monétaire International mais aussi les institutions de l’ONU et les pays amis, se sont ainsi engagés à assister les jeunes autorités du Burkina Faso dans leur ambitieux programme de développement.

Sous forme de prêts, de dons ou de garanties, les différents partenaires financiers internationaux du Burkina Faso ont par le biais de ce soutien financier souhaité montrer leur volonté de croire en un avenir meilleur pour le Burkina Faso.

L’émission de bons du trésors de vendredi peut donc être perçue comme un moyen pour consolider les assises financières du Burkina Faso et confirmer les efforts du gouvernement pour redresser les fondamentaux économiques du pays.

 

Étiquettes:

Laisser un commentaire