Mali : un Casque bleu tué dans l’attaque d’un véhicule de l’ONU à Bamako

0

Des sources de sécurité ont rapporté une attaque dans la nuit de lundi à mardi d’un véhicule de la Minusma, la Mission des Nations unies au Mali. Un Casque bleu a été tué et un autre grièvement blessé.

Selon une source de sécurité malienne, les deux Casques bleus venaient de l’aéroport de Bamako et allaient en direction du sud de la ville quand ils ont essuyé les tirs d’hommes armés à bord d’un véhicule. Les assaillants n’ont pas encore été identifiés. Les deux Casques bleus attaqués faisaient partie du contingent bangladais selon une source de sécurité de la Minusma qui a confirmé l’attaque et le bilan. Cet épisode devrait tendre un peu plus les relations entre la force de l’ONU d’un côté et les le président malien Ibrahim Boubacar Keïta ainsi que les groupes armés soutenant le gouvernement d’autre part. La Minusma avait rappelé la responsabilité des autorités maliennes « d’assurer la sécurité de son personnel, notamment à Bamako » après une attaque le 20 mai dernier devant une résidence de personnels de la Minusma directement à Bamako. Le président malien pour sa part reproche à la Minusma de ne pas faire « preuve de justice et d’équité » envers le Mali, ce que la mission de maintien de la paix de l’ONU rejette catégoriquement.

Les attaques contre la Minusma se sont multipliées ces derniers mois et se sont étendues sur Bamako alors qu’elles concentraient il y a quelques semaines encore dans le nord du Mali. Depuis son déploiement en juillet 2013, l’opération de maintien de la paix de l’ONU au Mali a coûté la vie à 35 Casques bleus, ce qui en fait la mission des Nations unies la plus coûteuse en vies humaines depuis la Somalie dans les années 1990.

Partager

A Propos de l'Auteur

Leave A Reply