Burkina Faso : 30 morts lors d’une attaque dans l’Est du pays

Le bilan provisoire d’une attaque d’un village de l’Est du Burkina Faso par des terroristes islamistes fait état d’une trentaine de civils tués et de plusieurs personnes blessées.

“Un important nombre d’individus armés ont attaqué le village de Kodyel, dans la commune de Foutouri ce matin, faisant plusieurs dizaines de morts parmi les populations civiles”, a indiqué une source sécuritaire.

“C’est un bilan toujours provisoire car les gens ont fui le village”, a indiqué pour sa part un membre des VDP de la commune de Foutouri, parlant lui aussi d’une “trentaine de morts, hommes et femmes”. Il a précisé qu’il y avait également “une vingtaine de blessés, dont plusieurs graves”.

Il a affirmé que “ce massacre aurait pu être évité” car “des alertes avaient été données il y a quelques jours sur la présence de terroristes dans la zone. Certains individus avaient déjà menacé les villageois qu’ils accusent de les dénoncer où d’encourager les volontaires qui les combattent”.

Cette attaque meurtrière s’est déroulée  dans la même région où deux espagnols et un irlandais ont été exécutés par des jihadistes.