Au moins quarante personnes ont péri jeudi suite à l’affaissement d’un pan de montagne dans l’extrême Nord-Est de la République Démocratique du Congo, sur les rives du lac Albert, frontalier avec l’Ouganda.

Pendant plusieurs jours, d’importantes chutes de pluies se sont abattues sur les régions du Nord-Est de la RDC. Sous la pression des précipitations ininterrompues, le flanc entier d’une montagne s’est écroulé sur un village de pécheurs. Le nombre exact de victimes n’a pas encore été établi, les secours étant toujours à la recherche d’éventuelles victimes.

Ce glissement de terrain est survenu au même moment où une mine s’est effondrée dans la localité voisine de Walendu Piti. Au moins deux personnes ont péri dans cet éboulement.

Plusieurs régions reculées de la RDC ont également subi la violence de mère nature. Outre les deux catastrophes survenues près des rives du Lac Albert, d’autres villages isolés ont été sérieusement impactés par ces averses torrentielles.

D’autres régions d’Afrique ont subi d’importantes averses orageuses au cours des dernières semaines. Cela a conduit à des coulées de boues et à des affaissements de terrains souvent meurtriers. La situation la plus dramatique a été enregistrée cette semaine en Sierra Leone, où plus de 300 personnes ont péri dans des inondations et éboulements de terrain.

Share.

About Author

Samuel Benshimon

Directeur GIC CONSEIL 2001 – Poste actuel (11 ans) Missions de conseil en sûreté, sécurisation des investissements en Afrique, vérifications, protection des assets Analyste Senior : Kroll Société à responsabilité limitée (SRL); 1001-5 000 employés; secteur Sécurité et enquêtes 2000 – 2001 (1 an) Lt Colonel : Israel Defense Forces Administration publique; 10 000 employés; secteur Armée 1979 – 1999 (20 ans)

Leave A Reply