Le président français Emmanuel Macron a annoncé mardi en grande pompe la création d’un Conseil présidentiel pour l’Afrique (CPA), un instrument qui sera chargé notamment de le conseiller sur la politique à adopter pour le continent.

Selon des sources proches du chef de l’Etat français, cet organe institutionnel sera un « outil de concertation et d’aide à la décision directement rattaché au président ». Composé essentiellement d’entrepreneurs, le CPA rencontrera le président français avant chacun de ses déplacements en Afrique afin de le briefer sur la situation prévalant sur le terrain et le discours à adopter.

Ce groupe de travail, dont les membres seront des bénévoles, se chargera de mieux identifier les défis auxquels est confrontée la France dans ses relations actuelles avec le continent.

« L’Afrique n’est pas seulement le continent des migrations et des crises, c’est un continent d’avenir. C’est pourquoi nous ne pouvons le laisser seul face à ses défis démographiques, climatiques et politiques », a affirmé le président français.

Promesse de campagne d’Emmanuel Macron, la création du CPA intervient à un moment crucial pour la France. En effet, face à la montée en puissance des grandes économies mondiales que sont la chine, l’Inde et le Japon en Afrique, la France cherche, à travers ce genre d’instrument, à reprendre sa place parmi les puissances rivales.

Partager

A Propos de l'Auteur

Leave A Reply