Sahel- BAD: Programme pour fournir l’énergie à 250 millions de personnes

0

La Banque africaine de développement (BAD) investira 12 milliards de dollars dans les énergies renouvelables sur la période 2016-2020, avec l’objectif d faciliter l’accès à l’énergie à 250 millions de personnes dans 11 pays de la zone du Sahel et du Sahara et celle de la Grande muraille verte.

Cette partie de l’Afrique comprenant 11 pays (Burkina Faso, Djibouti, Erythrée, Ethiopie, Mali, Mauritanie, Niger, Nigeria, Sénégal, Soudan et Tchad) «a une population estimée à 400 millions de personnes dont environ 250 millions sont sans accès à l’électricité», a déclaré Serge Marie Nguessan, responsable-pays de la BAD au Sénégal en présentant, lundi à Dakar, l’initiative +Desert to power+ (Du Désert à l’Energie) de la BAD.

La Banque africaine « en tant qu’agence d’exécution accréditée du Fonds Vert pour le Climat, s’engage notamment dans le cadre de l’initiative +Desert To Power+ à soutenir de façon ambitieuse les programmes intégrés, assortis des projets d’énergies pour diverses utilisations : pompage d’eau, irrigation solaire, kits pour les ménages… », a expliqué Serge Marie N’guessan.

Le programme +Desert to Power+ vise à transformer le potentiel énergétique du Sahara en électricité. Ce vaste programme devrait permettre de fournir l’électricité aux 250 millions de personnes qui n’y ont pas accès grâce aux énergies renouvelables, a précisé pour sa part, Succès Masra, le coordonnateur du projet.

Les partenaires de ce programme sont notamment l’Agence française de développement (AFD), l’Agence internationale d’énergie renouvelable (Irena), le secteur privé en plus d’autres partenaires financiers et techniques.

Partager

A Propos de l'Auteur

Leave A Reply