Terrorisme: Près de 18.500 morts, la plupart en zones MENA et subsaharienne (GCTF)

0

En 2017, le terrorisme a causé la mort de 18.488 personnes dans le monde et une grande partie des violences terroristes ont eu lieu dans la zone MENA, au Sahel et Afrique subsaharienne, selon des chiffres révélés lors de la réunion ministérielle du Forum mondial de lutte contre le terrorisme (GCTF), organisée mercredi en marge de l’Assemblée générale des Nations-Unies à New-York.

Au cours de cette réunion du GCTF, un forum international réunissant 29 pays en plus de l’Union européenne, les participants ont fait observer que le terrorisme se répand de plus en plus à cause du retour et de la relocalisation des djihadistes en provenance des zones de conflit, en Syrie et en Irak notamment.

Ils ont appelé à la vigilance continue au regard des risques que représentent ces extrémistes, aussi bien en termes de recrutement que de planification et exécution d’actes terroristes.

La lutte antiterroriste exige une approche sur le long terme qui va au-delà des victoires territoriales pour faire face aux fondations des idéologies terroristes et extrémistes », a déclaré le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita.

Il a également soulignant la nécessité de « veiller à ce que des mesures efficaces soient prises contre l’utilisation abusive d’Internet et des réseaux sociaux en tant que vecteurs de propagande des discours extrémistes et des moyens de recrutement au terrorisme ».

Créé en 2011 et coprésidé actuellement par le Maroc et les Pays-Bas, le GCTF rassemble des experts du monde entier pour partager des compétences et développer des stratégies destinée à contre l’expansion de la menace terroriste.

Partager

A Propos de l'Auteur

Leave A Reply