Niger : 26 jihadistes tués lors d’une opération militaire dans l’ouest 

Au moins 26 djihadistes ont été tués par l’armée au cours des dernières 24 heures, lors d’une opération conjointe avec les forces françaises participant à l’opération “Barkhane” dans la région de Tillabéri (ouest du Niger), a rapporté une source militaire.

L’opération, qui a duré deux jours et qui a également bénéficié d’un soutien aérien, s’est déroulée dans le district d’Ekarfan, à environ 250 kilomètres au nord-est de la capitale du Niger, Niamey, dans une zone frontalière avec le Mali, où ils coexistent  plusieurs groupes terroristes.

L’opération a également permis la destruction de 25 motos utilisées par les djihadistes et la saisie des armes et de munitions.

L’opération “Barkhane” déploie près de 5 000 militaires français dans plusieurs pays du sahel, avec une implantation importante au Mali, au Niger et au Burkina Faso.