Les États-Unis soulignent le rôle du Maroc dans la lutte antiterroriste régionale

0

En matière de lutte antiterroriste, le Maroc se démarque dans la région d’Afrique du Nord et de Moyen orient (MENA) par une stratégie sécuritaire, préventive et de dé-radicalisation qui a fait ses preuves, affirme le Département d’État américain dans son dernier rapport sur la lutte contre le terrorisme dans le monde.

Le Maroc a adopté « une stratégie globale, qui comprend des mesures de sécurité vigilantes, une coopération régionale et internationale et des politiques de contre-radicalisation » efficaces, analyse le rapport américain rendu public le 20 juillet.

En Afrique du Nord et dans la région du Sahel, le rôle du Maroc est très apprécié, notamment en termes de soutien aux pays de la région que Rabat fait bénéficier de son expérience en matière de sécurité et de lutte antiterroriste, insiste le rapport citant en particulier des Etats comme le Mali, le Sénégal, le Tchad et la Côte d’Ivoire.

Outre l’approche sécuritaire, le Maroc a développé une stratégie de lutte contre l’extrémisme et la radicalisation, consolidée par la mise à niveau des mosquées et la promotion des valeurs de tolérance et d’ouverture en islam, avec la formation de milliers d’imams et de prêcheurs.

Dans ce sens, des centaines d’imams, hommes et femmes en provenance de divers Etats africains, et même de certains pays européens confrontés à la radicalisation des jeunes, poursuivent des études islamiques à l’Institut Mohammed VI de formation des imams de Rabat.

Pour ce qui est de la lutte contre le financement du terrorisme, le rapport rappelle le rôle actif du Maroc au sein du Groupe de l’action financière du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENAFATF).

Partager

A Propos de l'Auteur

Leave A Reply