Mali: Le Premier ministre cherche l’aide du Maroc pour faire avancer le processus de paix

0

Le Premier ministre malien Soumeylou Boubèye Maïga a entamé jeudi une visite de 48h au Maroc, au cours de laquelle il demandera aux responsables dans le Royaume de peser de leur poids auprès d’ex-rebelles dans le Nord du Mali, afin de faire avancer les processus de paix inter-malien, qui stagne depuis plusieurs mois.

D’après des sources gouvernementales maliennes, le premier ministre demandera à ses interlocuteurs marocains de faire jouer leur influence sur des mouvements du nord du Mali pour la reprise du processus de paix. Le Maroc, même s’il n’a pas de frontière commune avec le Mali, entretient en effet d’étroites relations avec des dirigeants de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA).

Cette dernière contrôle toujours la ville de Kidal dans le Nord-Est du Mali. Son président, Bilal Ag Chérif, est favorable à une implication du Maroc dans les efforts de paix, sachant que le Royaume dispose de solides points d’ancrages diplomatiques et politiques dans la région du Sahel.

Le Président de la CMA ne cache d’ailleurs pas que les autorités marocaines sont toujours en faveur de l’abandon des armes par la CMA et d’autres mouvements Touaregs, qu’elles encouragent à s’engager dans le processus de paix.

Soumeylou Boubèye Maïga devrait aussi évoquer avec le chef du gouvernement marocain, Saad Eddine El Othmani, une coopération renforcée entre le Mali et le Maroc en matière de sécurité, de lutte contre le terrorisme et de migration clandestine.

 

 

Partager

A Propos de l'Auteur

Leave A Reply