Your message has been sent, you will be contacted soon

Call Me Now!

Fermer
Accueil » Actualités » Cameroun: Mort accidentelle du général chargé de la lutte contre Boko Haram

Cameroun: Mort accidentelle du général chargé de la lutte contre Boko Haram

  • Array

Le gouvernement camerounais a annoncé lundi dans un communiqué que le général Jacob Kodji, qui coordonnait la lutte armée contre le mouvement islamiste extrémiste Boko Haram, est mort dans un accident d’hélicoptère dimanche.
L’hélicoptère qui s’est crashé revenait d’une mission dans le Nord du Cameroun. Les deux passagers que  sont le général Kodji est le colonel Kameni, commandant de la quatrième région de la gendarmerie, ainsi que les deux pilotes, sont morts dans le crash aérien.
D’après le communiqué du gouvernement  camerounais, l’accident a eu lieu après la fin d’un vol de reconnaissance au-dessus du parc de Waza, dans l’extrême nord du pays.
Le général Kodji, qui dirigeait la quatrième région militaire interarmées, coordonnait depuis maintenant près de deux années la lutte armée contre les rebelles du groupe terroriste Boko Haram. Il était  notoirement connu pour être un homme de terrain, n’hésitant jamais à participer personnellement aux missions avec ses troupes.
La mort d’un général, la première du genre depuis le début de la lutte armée contre Boko Haram, a   profondément choqué les militaires déployés dans le nord du Cameroun pour faire face à la secte islamiste. De nombreux messages de compassion circulent depuis dimanche sur les réseaux sociaux pour marquer la mort de cette figure de la lutte anti-djihadiste.
Plusieurs éléments de l’armée camerounaise craignent désormais que la lutte contre Boko Haram ne change de rythme. Malgré les attaques suicides répétées de la junte islamiste, de nombreux observateurs estiment que Boko Haram a fortement perdu en puissance depuis l’entrée en fonction du général Kodji. Par conséquent, sa mort précipitée pourrait marquer un tournant dans la lutte antiterroriste.
Les pays de la région du lac Tchad qui participent également aux missions de lutte contre Boko Haram seront donc amenés à prendre le relais en attendant de trouver un remplaçant au général Kodji.

Étiquettes:
Samuel Benshimon

A propos Samuel Benshimon

Directeur GIC CONSEIL 2001 – Poste actuel (11 ans) Missions de conseil en sûreté, sécurisation des investissements en Afrique, vérifications, protection des assets Analyste Senior : Kroll Société à responsabilité limitée (SRL); 1001-5 000 employés; secteur Sécurité et enquêtes 2000 – 2001 (1 an) Lt Colonel : Israel Defense Forces Administration publique; 10 000 employés; secteur Armée 1979 – 1999 (20 ans)

Laisser un commentaire