Rwanda : 25 ans de prison pour Jean-Claude Iyamuremye 

La justice rwandaise a condamné Jean-Claude Iyamuremye, un ex-chef de la milice génocidaire “Interahamwe”, à 25 ans de prison pour son rôle dans les massacres commis lors du génocide de 1994 perpétré contre les Tutsi.

La chambre spéciale de la Haute Cour pour les crimes internationaux et transnationaux a accusé l’ancien homme politique d’avoir dirigé la milice “Interahamwe” dans certaines zones de la capitale Kigali, lors du génocide qui a fait près d’un million de morts, selon l’ONU.

Jean-Claude Iyamuremye est également accusé d’avoir participé à un massacre dans une école proche de Kigali le 11 avril 1994. Selon le Centre du mémorial de Kigali, quelque 2.000 Tutsi et Hutu modérés ont été tués ce jour-là près de l’Ecole technique officielle (ETO), après que les casques bleus belges eurent quitté la zone.

Le génocidaire, qui travaillait comme chauffeur de taxi aux Pays-Bas pour des missions diplomatiques, avait été arrêté par les autorités néerlandaises en 2016, avant d’être extradé au Rwanda.

Les Interahamwe constituent la plus importante des milices rwandaises créées dès 1992 par le MRND, parti du président Juvénal Habyarimana. Cette milice est responsable de la plupart des massacres pendant le génocide perpétré contre les Tutsi.