Afrique du Sud : plusieurs morts après l’incarcération de Jacob Zuma

Le bilan des violences dans les provinces sud-africaines de Gauteng et du KwaZulu-Natal fait état d’au moins  72 morts et plusieurs blessés.

“Dix-neuf personnes ont été tuées lors des violences et des pillages qui ont eu lieu dans la province de Gauteng”, selon le Premier ministre de la province, David Makhura.

Pour le premier ministre du KwaZulu-Natal, Sihle Zikalala a affirmé que le dernier bilan des émeutes dans sa province est de 26 morts, tandis que 187 personnes ont été arrêtées par les forces de l’ordre.

Au total, 453 arrestations ont été effectuées dans la province de Gauteng, notamment dans la ville de Johannesburg et 304 au KwaZulu-Natal (est), selon la National Joint Operational and Intelligence Structure (NATJOINTS) qui relève du Service de police sud-africain (SAPS).