Algérie: Six militaires tués dont des membres du polisario lors d’un exercice militaire

0

Le bilan de l’exercice militaire algérien de grande envergure baptisé «Iktissah 2018» (Invasion), qui s’est déroulé le 11 septembre à Tindouf, serait de six morts et une vingtaine de blessés, dont des membres du polisario, selon des sources militaires.

L’état de certains blessés est jugé grave. Le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, chef de l’état-major de l’armée algérienne, aurait diligenté une enquête sur les accidents et les incidents survenus lors de ces manœuvres.

L’exercice tactique utilisant des munitions réelles, s’est déroulé avec « la participation des unités organiques et des unités élémentaires relevant du Secteur Opérationnel Sud de Tindouf », précise un communiqué du ministère algérien de la Défense.

Menées sous le slogan « le premier groupement de forces en offensive à partir du contact direct avec l’ennemi », ces manœuvres se sont déroulées avec la participation de milices du polisario, le mouvement séparatiste que l’Algérie soutient contre le Maroc dans l’affaire du Sahara.

Le 11 avril 2018, le crash de l’avion militaire algérien à Boufarik faisant 257 morts parmi les soldats et officiers algériens et 29 membres du polisario, a révélé au grand jour le degré d’inféodation du mouvement à l’armée algérienne.

Partager

A Propos de l'Auteur

Leave A Reply