Afrique: l’exercice naval multinational «Obangame Express 2019»

L’exercice multinational « Obangame Express 2019 », se déroulera du 11 au 22 mars.

Cet exercice dirigé par la Marine américaine, réunit plusieurs marines des pays de la région qui prendront part à une série de manœuvres combinées,  dans le Golfe de Guinée, tout au long de l’espace maritime entre la Côte d’Ivoire et le Nigeria.

La base navale de la marine de Locodjro à Attécoubé a abrité le jeudi 14 mars, la cérémonie de lancement d’‘’Obangame express 2019’’.

Animé par des scénarios réalistes, le but de l’exercice est de s’entraîner conjointement sur les opérations de lutte contre les trafics illicites en mer, la prolifération des armes de destruction massive et la réglementation de la pêche maritime dans la région. Il porte aussi sur des opérations de recherche et de sauvetage en mer (Search and Rescue).

L’un de ces objectifs, selon le contre-amiral N’Guessan Kouamé Célestin, est de faire en sorte que les cadres de la marine des Etats comme le Sénégal, le Cameroun, le Ghana, le Togo, le Benin, la Guinée… se parlent, se fréquentent, échangent quotidiennement les informations, et prennent des initiatives en vue de faire face aux enjeux de sécurité dans les espaces maritimes en commun.

A ce titre, il a dit toute sa joie de voir le Maroc, le Canada, la France  rejoindre les Etats-Unis et la Côte d’Ivoire dans le cadre de cet exercice maritime annuel. « La sécurité maritime n’est pas seulement une affaire générale. Elle nécessite une approche multinationale », a-t-il précisé. Avant de remercier le gouvernement américain pour le renforcement des capacités opérationnelles des forces armées, notamment celles de la Marine nationale.

‘’Obangame’’ qui veut dire « mettons-nous ensemble », en fang, une langue du Cameroun, est une initiative du commandement américain pour l’Afrique (Africom) avec l’appui d’autres puissances et institutions régionales.