Afrique : G5 Sahel face au Coronavirus

Les pays du G5 Sahel sont menacés come les autres états africains par la pandémie du Covid-19.

Le continent africain qui était plus au moins épargné par ce fléau, fait partie de la pandémie même si les chiffres restent encore faibles par rapport aux autres continents.

Le G5 sahel est confronté à la sécheresse, au terrorisme jihadiste, aux groupes criminels, aux affrontements interethniques ainsi qu’aux réfugiés et aux déplacés.  

Face à ces situations, les pays du G5 Sahel ont des difficultés pour établir des mesures drastiques pour essayer de ralentir l’épidémie et d’épargner les populations. 

Mali, Niger, Burkina Faso, Tchad et Mauritanie, qui constituent le G5 Sahel, ne possèdent pas des infrastructures médicales et sanitaires pour lutter contre la pandémie au Coronavirus.

Pour faire face à ce désastre, le Tchad a fermé ses aéroports. Ce pays a connu des épidémies dont celle de rougeole, avec, entre janvier et novembre 2019, plus de 25.500 cas suspects, dont 255 décès

Le Mali suspend également les liaisons aériennes avec les pays touchés. Les établissements scolaires seront fermés pour trois semaines, et les dancings et discothèques sine die, les ateliers et séminaires professionnels seront interdits ainsi que les événements sportifs, culturels ou sociaux regroupant plus de 50 personnes.

Par ailleurs, les aéroports de Mauritanie ont fermé à partir de mardi aux vols en provenance et à destination de l’étranger, a indiqué lundi le ministre de l’Equipement et des Transports. Le gouvernement a annoncé samedi la “fermeture des écoles publiques et privées, y compris les universités et les instituts, pour une période d’une semaine qui peut faire l’objet d’une réévaluation”.

Il a également annoncé la réduction des passages aux frontières et le renforcement des contrôles. Il a aussi appelé la population à éviter les rassemblements.

Concernant le Burkina Faso, la Coordinatrice résidente du Système des Nations Unies, Metsi Makhetha, a déclaré qu’il “faut vite briser la chaîne de transmission” de la maladie à coronavirus dans le pays.

Pour le Niger, les aéroports internationaux seront fermés pour une durée de 2 semaines renouvelable à compter du 19 mars 2020 à minuit sauf pour les vols domestiques, cargos, sanitaires, et militaires.